Accueil

Accordez vous ces permissions en urgence !

Publié par

permission - action - lâcher prise

Ou comment s’amuser plus, être plus libre et heureux.

“ Il y a des gens qui n’ont jamais besoin de permissions, ils se les accordent ”  Anne barratin

  • La permission de se faire plaisir.

Bien entendu, c’est extrêmement égoïste, mais il est très important de temps en temps d’être égoïste. Un égoïsme positif où votre bien-être permettra de rayonner sur les autres et de facilement leur apporter une aide. Alors succomber à cette tentation qui  c’est tellement important de s’accorder des plaisirs.

  • La permission de prendre un jour complet de vacance totale.

Deux possibilités s’offrent à vous pour cette journée, soit vous prévoyez un maximum d’activités vous faisant plaisir ou bien vous laissez cette journée au gré des évènements et de vos envies.

  • La permission de faire quelque chose d’excentrique.

Allez-y ! inscrivez-vous pour un saut à l’élastique, offrez-vous le tatouage que vous avez toujours voulu avoir. Sortez des conventions et mettez du ”fun” dans votre vie.

  • La permission d’allez flâner dehors même s’il pleut .

Goutez aux joies d’une bonne ballade sous la pluie ou la neige. Redécouvrez les sensations des gouttes d’eau sur votre visage. De plus flâner, marcher à l’extérieur est bon pour la santé.

  • La permission de ne pas savoir et de ne pas avoir la réponse.

Il est bon de temps en temps d’être défaillant, inefficace. Répétez vous “ Ah que c’est bon de ne pas savoir !”, libérez-vous du carcan de l’obligation de tous savoir.

  • La permission de ne pas avoir peur.

Imaginez un instant: “Vous n’avez plus peur, ce sentiment a disparu !”. Un monde de possibilité s’offre à vous.

  • La permission d’abandonner la culpabilité et d’agir en accord avec ce soulagement prodigieux.

La culpabilité est un des sentiment les plus destructeurs, alors laissez-le tomber. Après tout vous êtes un être humain et faire des erreurs dans votre vie professionnelle, sociale ou amoureuse est normale. Si vous pouvez réparer les dégâts, faites-le, sinon abandonner de suite votre culpabilité, car elle vous empêche d’avancer.

  • La permission de dire non.

Arrêter de dire “oui” à tout va, dire “non” n’est pas un signe de manque de politesse ou bien de mépris. Ne dites pas “oui” pour faire plaisir et ensuite avoir des regrets.

  • La permission d’être défaillant.

La recherche de l’excellence ou de la performance à du bon mais il est aussi important d’accepter de se “planter”, de faire des erreurs.

Par exemple, si vous avez un projet, une action à mener, se permettre à l’avance (peut-être) de ne pas réussir enlève dès le démarrage une mauvaise pression.

 

Dans ce monde ou tout doit être parfait, ou la compétition, le paraitre sont le mot d’ordre, se donner toutes ces permissions et bien d’autres encore, vous permettra d’alléger votre vie.

Alors qu’elle permission allez vous choisir pour cette journée ?


0


Laisser un commentaire